En voici les premières bases. Ensuite si vous le souhaitez on ira un peu plus loin dans les paragraphes suivants… Tout d’abord il faut du bois. Mais pas n’importe lequel.

Le volume traditionnel d’un tonneau est… variable. Historiquement il dépend des régions et peut prendre différents noms plus ou moins poétiques. Généralement on parle de barriques à Bordeaux, et de fûts en Bourgogne… mais ce n’est pas si simple.

En préambule, que cela soit clair, mon but n’est pas de donner des cours ou leçons ou tuyaux sur l’élevage des vins. Je laisse cela à d’autres. Ni même divulguer de recettes. Le vin est affaire d’homme (quand je dis homme je ne dis pas masculin ou féminin, je parle de l’individu quel que soit son genre.