L’Yonne rugit
Quand vient l’heure de la grêle
Malheureuse de tant d’efforts anéantis
Plus déterminée que jamais, toujours repart de plus belle.

Durant deux longues années Isabelle et Denis
La nature capricieuse s’est jouée de vos envies
Vos raisins, vos vins, Phoenix déplumés
Renaissent aujourd’hui dans la lumière mordorée

Vos amis étaient là, graines de survie
Pour vous donner espoir dans cette infamie
et remplir vos tonneaux de jus inespérés

Ce jour est là, nous pouvons tous nous réjouir
Chanter haut et fort, oublier notre ire
Vos Chablis grands et petits ont rejoint notre cellier.