Amoureux des quatre dans le vent
Voici le flacon qu’il vous faut.
L’hommage est particulièrement vibrant
Et le breuvage tellement beau ! 

Ob-la-di, Ob-la-da, ici pas de bla-bla,
De la passion, du raisin et de l’amour, encore et toujours. 
Au fond de vos souvenirs retrouvez le merle fou de joie
Ecoutez la guitare qui pleure gentiment en goûtant ce velours

Bruno et Christine proposent une révolution tranquille
Le vin doit être libre, fils de la mère nature  
Qui nous fait aimer la vie et nous rend volubile

Un coup de coeur sincère qui en dit long long long
Aujourd’hui le Bordeaux retrouve sa vraie raison 
Ne pleure plus bébé, voici enfin du vin, et le meilleur le plus pur.